Consultations psychothérapeutiques post attentat

CAOP – Confédération des associations d’orientation psychanalytique informe que les psychothérapeutes d’orientation psychanalytique se mettent à la disposition des personnes qui le souhaitent:

Nous sommes tous touchés par les attentats. Hélas certains plus que d’autres car ils ont été témoins de scènes très dures, ont un proche qui a été atteint, ou ont peut-être été blessés eux-mêmes.

Dans de telles circonstances, la première chose qui nous vient en aide c’est de se sentir humain parmi les humains:  être soigné, épaulé, hébergé, échanger un sourire, recevoir un café,…

Ressentir l’appui des services de secours et de sa famille, le coup de pouce d’un inconnu, la disponibilité des amis a plus d’importance que n’importe quelle assistance psy. Pouvoir éprouver la qualité des liens est le meilleur des soins psychiques, c’est pourquoi il nous faut tous y prêter une attention particulière.

Et pourtant certains ont vécu ces événements de manière particulièrement éprouvante, ou comme des circonstances qui entrent en résonance avec leur propre histoire, et peuvent rester en forte souffrance ou éprouver des difficultés après coup surtout s’ils n’ont pas de lieu pour échanger. Dans ces cas, ils souhaiteront peut-être consulter et faire le point avec un psychothérapeute.

Pour ces situations, les psychothérapeutes des associations rassemblées au sein de la CAOP (Confédération des associations d’orientation psychanalytique) se mettent à la disposition de ceux qui souhaitent faire le point.

Il va de soi que ces quelques entretiens sont gratuits.

Merci de partager cette information, notamment via les réseaux sociaux. Contact peut être pris via cette page.