Plan B2 – Protection du titre de psychothérapeute

Une loi de protection du titre dépend du ministère des classes moyennes.
Le fait de protéger le titre reconnaît la profession spécifique de psychothérapeute et l’identifie par rapport aux autres professions. La psychothérapie est également définie ainsi que les conditions d’accès à la profession.
Le fait d’avoir une loi de protection du titre empêche donc que la psychothérapie ne soit considérée que comme un acte technique.
Il faut évidemment être attentif à ce qu’il n’y soit pas inscrit que c’est réservé aux psychologues et aux médecins.
Cependant la protection du titre ne protège pas l’acte qui reste illégal, comme cela a été le cas pour les psychologues jusqu’à la loi 2014. La protection de l’acte est du ressort du ministère de la santé.

BD