Première réunion au Cabinet De Block avec les associations flamandes

Les associations de psychothérapeutes flamandes se sont regroupées en une « Coupole » dont les représentants ont rencontré le Cabinet de la Ministre De Block le 21 avril 2015. Une rencontre similaire avec une Coupole francophone (en cours de formation) est prévue.
Les éléments suivants (à prendre au conditionnel) auraient été évoqués:

  • Modification de la loi d’avril 2014 dans le sens des profession de soin pour septembre 2016 (propositions de loi pour septembre 2015).
  • Intégrer les psychothérapeutes dans l’arrêté royal n° 78 relatif à l’exercice des professions des soins de
    santé qui, comme les psychologues devront respecter des règles similaires, code déontologique, droit du patient etc.
  • Les trois conseils (Conseil fédéral de la psychologie clinique et de l’orthopédagogie clinique, Conseil fédéral de la psychothérapie, Conseil de la santé mentale) seraient remplacés par un seul nommé par le Gouvernement et non plus proposés par les différentes orientations.
  • Reconnaissance de psychothérapeutes à deux niveaux:
    • masters au statut autonome de profession de soin (comme les psychologues)
    • assistants psychothérapeutes ou counsellors au statut para-médical (formation limitée à 2 ans)
  • Reconnaissance des instituts de formation, en fonction de la manière dont cette matière est organisée par les communauté (dont c’est le ressort): universités, écoles supérieures et instituts de promotion sociale
  • Des remboursement des psychothérapeutes il n’en est pas question, il n’y a pas d’argent.

(Tout ceci doit être pris avec prudence, au conditionnel: comme dans toute négociation, il s’agit d’évaluer les forces en présence)