Proposition de résolution relative au remboursement des soins psychologiques de 1ère ligne

Trois parlementaires CD&V (Nathalie Muylle, Sonja Becq et Els Van Hoof) proposent une résolution relative au remboursement des soins psychologiques de première ligne.
La proposition tient essentiellement compte de la situation (et du lobbying?) en Flandres.
Ces régulières carottes de remboursement visent surtout à faire adopter la loi De Block et sa confusion psychologues/psychothérapeutes.
Mais de budget, il n’y n’en a point et on verrait mal comment il pourrait s’en dégager dans les années à venir.
Pour mémoire, nous estimons qu’il y a lieu de renforcer l’offre des soins de première ligne, par un meilleur financement des SSM, planning familiaux… et qu’il n’y a pas lieu de rembourser les soins en cabinet privé.

Lire le texte de la proposition